dimanche 30 décembre 2012

Feuilleté de viande des grisons au chèvre





feuilleté de viande des grisons




On peut composer un festin de choses simples. Il suffit souvent de les disposer dans le plat ou l'assiette de manière inventive pour qu'elles prennent un relief nouveau et que goût en soit changé.

La recette que je vous propose aujourd'hui prend quelques cinq minutes pour être réalisée, mais on a plaisir à prendre son temps pour la déguster...



feuilleté de viande des grisons

Sur une planche à découper, tailler en parties égales de forme plutôt carrées des tranches fines de viande des Grisons et des tranches fines de fromage de chèvre. ( Je suis certaine que du gouda ou du gruyère suisse accompagnant un bon jambon de pays finement tranché seraient parfaits!)

Superposer en les alternant chacun des éléments jusqu'à obtenir un mille-feuille d'une douzaine de feuillets.
Poser au milieu de l'assiette. Décorer celle-ci de quelques bouquets de mache bien de saison et intercaler une cuiller à café de compote de pomme.

Verser sur la mache une vinaigrette douce au vinaigre balsamique, émietter un peu de roquefort. Voici votre entrée toute prête! Les saveurs très contrastées se réveillent les unes les autres, le tout dans la plus grande simplicité.

Le plat de résistance sera vu une autre fois, venons en au dessert.

salade-de-fruits.JPG
Pour que mes enfants consomment des fruits, je les présente souvent en macédoine. Et puis là, j'ai eu envie de changer. J'ai empilé dans des verres des rondelles de pomelo rose, orange, mandarine, kiwi. En casant le plus gros au fond du verre et alternant les fruits, que j'ai sucrés légèrement puis ajouté un peu de jus d'orange frais en guise de nage.

Et ma foi... cela passe mieux que lorsque je dis " Prenez des fruits!!! " Car toujours il y a résistance à l'épluchage alors que là... tout est plus simple!




salade de fruits

Pour accompagner cet article,  le n° III  des Scènes d'enfants
de Schumann
Au piano, Martha Argerich



dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Schumann/03_Kinderszenen_Scenes_from_Childhood_Op_15__III_Hasche-Mann_Blindmans_Buff.mp3&





4 commentaires:

Anonyme a dit…



Ah, je suis 100% avec toi. Peu de choses, goût fin et sobre, disposées avec art dans une grande belle assiette !
Suprême délice!
Commentaire n°1 posté par Binh An le 01/12/2010 à 19h11

C'est un plaisir que tu aimes la cuisine sobre, j'aime aussi les trucs sophistiqués, mais ai souvent constaté que le simple changement de présentation changeait la saveur (sourire) Merci Binh An de ton appétit de gourmet. ( et merci aussi pour ton magnifique article sur l'art du collage)
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h01

C'est fait avec amour et cela en ajoute à l'esthétique. Reste plus qu'à laisser séduire ses papilles.

Ici, c'est soupe maison ce soir (poireaux, carottes, navets, pomme de terre, oignon, ail) pour se réchauffer de la froidure.

douce soirée à vous tous.
Commentaire n°2 posté par Marianne le 01/12/2010 à 19h21

Hier au soir aussi, potage tout simple et les restes du midi, je déteste jeter de la nourriture... Mille merci Marianne de ton partage!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h02

bonsoir,

Un repas léger.. j'avais tellement faim que j'ai tout mangé, surtout le dessert.. un délice.
Bonne soirée

clem
Commentaire n°3 posté par clementine le 01/12/2010 à 19h32

Cela me fait plaisir que tu aies apprécié, nous aimons les choses simples et gouteuses ;o)) merci Clem!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h09

Anonyme a dit…



Ah, je suis 100% avec toi. Peu de choses, goût fin et sobre, disposées avec art dans une grande belle assiette !
Suprême délice!
Commentaire n°1 posté par Binh An le 01/12/2010 à 19h11

C'est un plaisir que tu aimes la cuisine sobre, j'aime aussi les trucs sophistiqués, mais ai souvent constaté que le simple changement de présentation changeait la saveur (sourire) Merci Binh An de ton appétit de gourmet. ( et merci aussi pour ton magnifique article sur l'art du collage)
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h01

C'est fait avec amour et cela en ajoute à l'esthétique. Reste plus qu'à laisser séduire ses papilles.

Ici, c'est soupe maison ce soir (poireaux, carottes, navets, pomme de terre, oignon, ail) pour se réchauffer de la froidure.

douce soirée à vous tous.
Commentaire n°2 posté par Marianne le 01/12/2010 à 19h21

Hier au soir aussi, potage tout simple et les restes du midi, je déteste jeter de la nourriture... Mille merci Marianne de ton partage!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h02

bonsoir,

Un repas léger.. j'avais tellement faim que j'ai tout mangé, surtout le dessert.. un délice.
Bonne soirée

clem
Commentaire n°3 posté par clementine le 01/12/2010 à 19h32

Cela me fait plaisir que tu aies apprécié, nous aimons les choses simples et gouteuses ;o)) merci Clem!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h09

Anonyme a dit…

iens on triche, je le fais aussi, mais la déco dans l'assiette c'est si sympa, je triche aussi pour le poisson en marinade coupé en dés servi dans une grande coupe à glace.
Commentaire n°4 posté par lutin le 01/12/2010 à 19h54

Tricher en la matière, c'est devenir metteur en scène (sourire)
je reconnais que la cuisine est un pis aller à une vocation de mise en scène d'opéra
contente de le partager avec toi, Lutin
ton talent de peintre me le laissait pressentir!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h14

Ce ne serait pas "colin maillard" ou qqchose du genre ??

(Je n'ai pas les Scènes d'enfants ici)

Bravo et merci pour ces magnifiques plats qui mettent l'eau à la bouche !...
Commentaire n°5 posté par Valentine le 01/12/2010 à 23h04

Absolument, c'est ce morceau, tu connais décidément la musique comme ta poche!!
Merci à toi de cette écoute...
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h15

Viviane vous voilà poète de la cuisine
Commentaire n°6 posté par adeline le 02/12/2010 à 09h08

J'essaie, Adeline, j'essaie, et mon public est plein d'indulgence... heureusement (sourire)
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h15

Bonne fête Viviane !

Bisou
Commentaire n°7 posté par Marianne le 02/12/2010 à 09h35

Oh tu es adorable, tu es la seule à y avoir pensé ;o)) mille merci Marianne!!!
Réponse de Russalka le 02/12/2010 à 10h16

Anonyme a dit…



Du moment que c'est bon, je goûte !
je connaissais la viande séchée de renne mais j'avoue que le boeuf, je le mange plus volontiers en tartare ou saignant. Mais j'aime bien la copa aussi donc je vais faire un effort en direction de la mode des grisons.

Dommage qu'il n'y ait pas de plat de résistance. Un canard à l'orange avec des galettes aux petits légumes ?

Bon, j'arrête j'ai pas trop le droit de manger toutes ces bonnes choses.

En tout cas, c'est joli dans l'assiette. Ça ravigote le sens du goût !
Commentaire n°9 posté par Merlin le 02/12/2010 à 16h54
Ah tiens, là je n'ai pas la fenêtre html et donc ne peux mettre en forme les commentaires... Ces viandes cuisinées de manière traditionnelle comme nous avons pu les voir en Guyane par exemple ( avec la viande et le poisson boucanés) correspondaient à une économie familiale bien moins dépensière, bien plus respectueuse des biens de la Nature. Le renne, cela doit ressembler à de la chèvre? Le plat de résistance était des cailles aux raisins, accompagnées d'une simple purée de pommes de terre maison écrasée à la fourchette avec de la crème fraîche et une pointe d'huile de truffe ;o)) oui, je sais, je suis gourmande et Michel aussi ... Ravigote, en voilà un joli verbe ( la sauce ravigote, un truc pas si simple que cela à réussir...) Bises et excuse pour le retard à répondre;
Réponse de Russalka le 03/12/2010 à 09h33
Viviane

Fête : le 2 décembre (jour des coups d'État célèbres) ;o))

Étymologie : Formé sur le verbe latin vivo, vivere, vivre, jouir de la vie, durer.
Ce nom fut déjà attribué sous l'Antiquité au masculin comme au féminin. Il se répandit,

comme Vital, uniquement dans les pays latins. Au Moyen Âge, il fut sans doute associé

trop étroitement à la fée Viviane, la séduisante et dangereuse Dame du Lac dans le roman

de Lancelot. Après une longue éclipse, Viviane ne réapparut qu'au XIXe siècle ; il eut alors

un certain succès, qui culmina vers 1950. Depuis, il est beaucoup moins fréquent mais

demeure régulièrement attribué.Sainte Viviane était, au IVe siècle, la fille du préfet

de Rome, Flavius, converti au christianisme puis exilé et mort de mauvais traitements

durant les persécutions de Julien l'Apostat en l'an 362. Viviane, chrétienne également,

n'accepta pas, malgré les menaces, de renier sa foi. Elle fut alors suppliciée publiquement

et mourut sous les coups.

Bonne fête quand même Viviane !
Commentaire n°10 posté par Merlin le 02/12/2010 à 17h04

C'est adorable, Merlin, de me faire à nouveau goûter à l'histoire de celle dont je porte le prénom qui eut tant de volonté et de courage. Ainsi on torturait déjà les chrétiens ... Et rien n'a changé en ce pauvre monde.
Oui, la Vie, je l'aime, même si parfois elle ne m'a pas trop aimée. Tiens, deux dessins de nous en d'autres temps ;o)) Comme j'ai l'air méchante ici alors que ne le suis pas (°!*)
Et puis une musique pour toi, la fantaisie en La mineur de Bach, que j'adore, au clavecin suivie de sa fugue, avec un bisou et merci de ces voeux qui me touchent!




Viviane






Merlin.jpg


Réponse de Russalka le 03/12/2010 à 09h29