dimanche 30 décembre 2012

Soupe de lentilles à la gasconne





potage-de-lentilles.jpg




Les mêts les plus simples sont souvent aussi les plus délicats au palais des gourmands et gourmets.

L'hiver qui vient donnant fort envie de ce retour en enfance au coeur de saveurs familières et rassurantes, voici donc ma recette de Soupe aux lentilles à la Gasconne. Cette appellation locale doit certainement recouper des recettes identiques venues d'autres cantons ou régions de notre beau pays. Chacun s'y retrouvera un peu...

J'ai manqué d'ailleurs appeler ce plat " Potage ". Cela m'a donné l'occasion de rechercher l'origine de ce mot et la différence entre soupe et potage. Car elle existe bel et bien.


Le potage vient du Pot dans lequel on le cuisait.

La soupe  vient du mot franc " suppa " qui signifie tremper.

Les mots ont un sens social et au XVII ème siècle, la distinction était très nette entre l'élégance supposée d'un potage presque transparent et  l'épaisseur jonchée de pain et de lard de la soupe.

Le premier était destiné au beau monde.
La seconde ne tarderait pas à se voir affubler du qualificatif de " populaire "...

Gestuelles différentes et cataloguées, comme si boire du bout des lèvres un brouet ( fût-il savoureux) était d'une humanité supérieure aux gestes lents de la cuiller et à la jouissance silencieuse et appliquée du morceau de pain avec lequel on déguste la dernière goutte.

Mais venons-en à ma soupe!




potage-de-lentilles.jpg



- Dans un grand fait-tout, faire fondre une bonne cuiller à soupe de graisse animale ( ma préférence va à la graisse de canard mais le saindoux est parfait et à défaut, du beurre doux mélangé d'un peu d'huile neutre)
- Y laisser suer pendant un bon quart d'heure en remuant souvent à la cuiller de bois deux gros oignons jaunes coupés en tout petits morceaux, puis deux carottes coupées en fines rondelles.
- Ajouter une cuiller à soupe de jambon de pays détaillé en morceaux ( un vieux vieux jambon qui aurait de l'histoire ...).
- Ajouter une cuiller à café de lard fumé détaillé en lardons.
- Remuer le tout.
- Verser en pluie sur cette préparation une tasse à thé de lentilles vertes du Puy.
- Saler, un peu, puis ajouter deux feuilles de laurier.
- Recouvrir largement d'eau bien froide et d'un seul coup pour arrêter net la cuisson et fixer les sucs.
- Laisser cuire une quarantaine de minutes à feu doux et à couvert. Vérifier la cuisson bien sur, les lentilles doivent êtres FONDANTES et le liquide bien bruni.

Servir bien chaud. La particularité de cette soupe est qu'elle gagne en saveur avec les jours qui passent, donc ne pas hésiter à la rallonger d'eau et épaissir d'un peu de fécule de pomme de terre pour... faire durer le plaisir!

Bon appétit!


potage-de-lentilles.jpg

Et pendant la préparation de ce met somptueux,
nous écouterons la délicieuse Musette de Delalande
extraite des symphonies pour le souper du Roy

 


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/4_Musique_Baroque/Autres/delalande.mp3&





1 commentaire:

Anonyme a dit…



Youpi!! faisait longtemps . merci merci
Commentaire n°1 posté par Serge le 26/10/2010 à 10h08

Merci à vous Serge et désolée du retard à vous répondre, une grosse crève et d ela fièvre m'ont un tant soit peu ralentie...
Réponse de Russalka le 27/10/2010 à 18h26

En voyage nous avons dégusté cette soupe cuisinée presque à l'identique puis saupoudrée de coriandre. Un plat universel.
Commentaire n°2 posté par Sonya le 26/10/2010 à 10h22

Effectivement, je me souviens d'une soupe de lentilles au Maroc; délicieuse avec son mélange de cumin et de coriandre. Merci de me rappeler ce souvenir encore chaud ;o))
Réponse de Russalka le 27/10/2010 à 18h27

Hmmm que ça doit être bon ! Quand c'est toi qui la fais évidemment, car moi je ne m'en sens vraiment pas le courage. Déjà l'autre jopur j'ai voulu faire de la blanquette ; c'est un plat que je pratique depuis longtemps, souvent on s'est régalé, et là mystère, je ne me souvenais plus comment faire, j'ai suivi une recette, la recette m'a induite en erreur, c'était complètement loupé ! De toutes façons je suis trop prise avec cet ordinateur qui finit par me rendre abrutie et me fait complètement perdre la notion du temps. Et quand je veux m'en extraire, je reste des heures après mon grillage ou mes feuilles mortes !

Mais dis-moi, le lentilles, je croyais que c'était une spécialité du Berry ? On ne voit que ça par ici : "lentilles vertes du Berry" ! (C'est d'ailleurs pourquoi l'idée m'avait attirée). Je croyais qu'au Puy on ne faisait que de la dentelle...
Commentaire n°3 posté par Lucia le 26/10/2010 à 12h17

Un de ces jours je posterai une recette de blanquette car en voilà un plat sublime aussi. Les plats de famille, ceux que cuisinaient nos mamans et grand-mères, qu'estr ce que cela peut être bon! Je crois que les lentilles sont une spécialité du Puy, mais il doit y avoir d'autres r"gions de France pour lesquelles ce plat là fait partie du patrimoine...Chacune voulant être LA région d'origine.

je passe de moins en moins de temps sur internet ces temps ci, le jardin avant de cloturer la saison fleurie m'appelle de toutes ses forces et comme en plus je me tiens une crève pas possible depuis deux jours ( presque 39 de fièvre cette aprem) cela t'explique mon retard à te répondre. Bisous et merci du partage.
Réponse de Russalka le 27/10/2010 à 18h35