vendredi 25 janvier 2013

basil Besler, la mauve arborescente







mauve.jpg
   
Robuste, dressée dans toute sa vigoureuse simplicité, la Lavatère est l'amie des jardiniers. Sa dispersion est barochore ( un joli mot tout neuf dans mon vocabulaire) ce  qui signifie simplement que la plante dissémine autour d'elle les graines de ses capsules, par simple gravité car elles sont trop lourdes pour être emportées par le vent.

Elle renaît chaque année plus imposante et fleurit sans grands soins.

Frugale, mais si généreuse, elle remplit très vite un coin de terre pauvre, ombragée ou ensoleillé. Tout lui va sauf les terrains argileux et mal drainés!!
Idéale dans un jardin à l'anglaise, elle se marie gracieusement avec les roses.

Ici un petit diaporama du jardin de Roquelin
Les lavatères peuvent, tant leurs buissons poussent haut et de manière désordonnée,  être confondues avec des buissons de roses...


Et pour tout arranger, ses fleurs  aux couleurs si délicates ( roses, parme, blanches, pourpre ) sont comestibles et peuvent  joliment orner une salade d'été avant de fondre sous nos lèvres.
A l'instar de certaines de ses cousines ( la mauve sylvestre qui souvent envahit nos pelouses ou l'althéa ) ses racines, feuilles, tiges sont encore aujourd'hui utilisées  en pharmacie comme laxatif et dans les infections respiratoires.  Mais ne vous risquez pas à fabriquer de tisanes maison avec vos fleurs: il faut respecter des dosages efficaces et non dangereux et le métier d'apothicaire ne s'improvise pas...



mauve.jpg



Et pour accompagner cette Mauve, un blues, celui d'Ahmad Jamal

Musique en lien direct ici  pour ceux qui ne peuvent lire le dewplayer ci-dessus


       

3 commentaires:

Viviane Lamarlère a dit…



Belle image, qui donne à penser que derrière Besler se cachaient des dessinateurs anonymes travaillant en équipe. Chacun avec son trait singulier créateur d'atmosphère.

Merci et de bonnes fêtes



Amitiés,

Joubert
Commentaire n°1 posté par Joubert le 17/12/2010 à 10h43

Cela j'en suis certaine, et d'ailleurs certains dessins me touchent plus que d'autres: plus joyeux, plus modernes... Merci Joubert et de bonnes fêtes à vous aussi!
Réponse de Russalka le 18/12/2010 à 18h09

En suivant ta lavatère, Viviane, j'ai découvert un nouveau mot de vocabulaire, un jardin enchanté, une chanteur de blues : voilà une belle manière de commencer sa journée Merci
Commentaire n°2 posté par ulysse le 17/12/2010 à 10h57

Ah, c'est sympa d'avoir suivi tout ces liens (sourire) j'adore les mots nouveaux, synonymes toujours de belles promenades. Merci Ulysse!
Réponse de Russalka le 18/12/2010 à 18h14

Viviane Lamarlère a dit…



Merci pour les mots nouveaux que je place bien vite dans mon réservoir, cela pourra servir un jour ou l'autre . Bises Viviane
Commentaire n°4 posté par aimela le 17/12/2010 à 13h39

Tu as raison, comme toi quand j'en trouve un, hop, dans ma besace, on ne sait jamais... Bises Aimela!
Réponse de Russalka le 18/12/2010 à 18h21

L'an dernier j'avais cru planter des roses trémières. Ce sont des lavatères qui ont poussé et je ne le regrette pas. Me demande toutefois comment on a pu confondre les graines lors de l'emballage
Commentaire n°5 posté par Sonya le 17/12/2010 à 15h40

Ah tiens, chez moi c efut l'inverse ( je ne nommerai pas la GRANDE marque de graines qui m'a valu cette surprise.) Du coup j'ai récolté des graines dans la nature, au moins suis certaine de ce qui poussera... Merci Sonya et bonnes fêtes!
Réponse de Russalka le 18/12/2010 à 18h22

Viviane Lamarlère a dit…

a me rappelle "le catalogue de fleurs" de Darius Milhaud... avec ses noms bizarres, ses formules particulières, rigolotes comme tout.
Commentaire n°7 posté par Valentine le 18/12/2010 à 22h15



J'adore cette musique, tout autant que ces images d'un autre temps!
Réponse de Russalka le 20/12/2010 à 09h31