vendredi 25 janvier 2013

Basil Besler, la Tomate



Tomate.jpg

Nous sommes Michel et moi très en colère, nous qui aimons les vieux ouvrages de Botanique, voilà qu'aux Etats-Unis ( sans doute ailleurs cela viendra-t-il?) ils se mettent à désosser les livres, à vendre feuille par feuille le travail d'un amoureux des fleurs que l'on sent encore vif sur la page.

Seize années de labeur pour le pharmacien de Nuremberg Basil BESLER
né en 1561 mort en 1629, chargé par le prince-évêque Johann Konrad von Gemmingen de reconstituer dans son chateau fort huit jardins de la Renaissance et d'en cataloguer les espèces.
367 pages dont 188 planches auxquelles ont contribué des dessinateurs à jamais anonymes
367 pages dont les antiquaires américains arrachent les planches originales pour les vendre une par une
certainement au poids de la couleur
car j'ai remarqué que plus la page est colorée, plus le dessin y occupe de surface, plus la planche se vend cher
les plus désertes s'arracheront tout de même à 2500 dollars US, les plus chargées sont mises à prix entre 4500 et 15 000 dollars. Et sitôt la planche vendue, sa photographie disparait du site.

Bien sûr on trouve dans le commerce une édition à petit tirage des planches de ce fin observateur des plantes... il n'empêche, pourquoi ainsi malmener l'original? Rien ne peut remplacer le plaisir du contact avec un vieux livre des milliers de fois touché, ouvert, aimé.
Tout est nourrissant dans un livre tel que celui-ci, aussi bien les images que le texte qui les accompagnait et qui passe à la trappe.


Aussi ai-je photographié chaque planche pour vous en faire cadeau chaque semaine, qu'elles ne soient pas le privilège de quelques rares au porte-monnaie bien garni. Car il y avait un moyen de donner accès à une multitude de personnes à ce bel ouvrage, le garder dans une bibliothèque où il pouvait être consulté soit sous sa forme livre soit sous forme numérisée. C'est du pillage et ce d'autant plus que les planches étaient assorties de considérations sur les vertus et utilisations de ces plantes.
On commence avec un pied de tomate dont on redécouvre aujourd'hui les bienfaits, en particulier des recherches très pointues mettent en avant son action préventive prouvée d'un cancer rare mais foudroyant, celui du pancréas.

6 commentaires:

Viviane Lamarlère a dit…


Même si je suis pas fan de botanisme, je déplore comme toi cette horreur, . Toute une vie de travail, de recherches bien répertorié et pour le pognon, on le bousille , oui c'est une honte ; Merci de déposer des planches sur ton blog
Commentaire n°1 posté par aimelasorc le 23/08/2007 à 11h28
Une honte totale. Que nous soyons entrés dans la culture de l'image, soit, c'est comme qui dirait un retour aux sources dans un monde où bientôt les gens ne sauront plus aligner deux mots l'un derrière l'autre et ne sauront lire que les mots clefs auxquels ils ont été formatés, mais tout de même, là je trouve qu'il y a abus, car ce livre, il appartenait à tout le monde...
Bisous Aimela
Réponse de Russalka le 23/08/2007 à 16h38
Tout pour faire profit... Hélas. Merci Viviane, de ton cadeau.
Commentaire n°2 posté par valentine le 23/08/2007 à 12h09
Merci à toi Valentine, mais ils ne perdent rien pour ne pas avoir attendu ;o))
je mettrai cela en ligne lentement avec les textes ou des liens intéressants chaque plante dessinée.
Réponse de Russalka le 23/08/2007 à 16h39

Viviane Lamarlère a dit…


Merci Viviane de ce vrai cadeau

tu sais à quel point j'affectionne ces illustrations
(une thèse de Orwell à propos de Dali est qu'il était un illustrateur frustré, qui avait fait le choix, avec regret, de la fortune, contre celui de ce qu'il aimait vraiment)

oui un vrai cadeau
Commentaire n°4 posté par Le bateleur le 24/08/2007 à 09h03
Je rentre de chez ma vieille maman et trouve ce partage qui me touche beaucoup
oui, Dali avait un immense talent qu'il a bradé au plus offrant
et c'est fort dommage
mais je crois qu'il avait conscience de son cynisme
et beaucoup de distance par rapport à cette société du fric et du retour sur investissement
qu'il a utilisé en maître... Merci Luc
Réponse de Russalka le 24/08/2007 à 11h23
(oubli)
quant à cette pratique de désosage
elle n'est que la poursuite logique
de notre attitude vis à vis de tout ce qui ... vit

c'est très scient ifique
(ou tout du moins ce à quoi se réduit la science de plus en plus)
Commentaire n°5 posté par Le bateleur le 24/08/2007 à 09h05
Cela me rend malade, car j'imagine par exemple
le livre de Pat
déchiré
les dessins d'un côté
le texte de l'autre
tout ce qui fait l'unité de la vie
y compris dans un livre
désarticulé
mais le pire
pas pour posséder du beau
pour montrer qu'on est capable de se l'offrir
alors, ici
et tant pis si on me tombe dessus
je vais le donner...
Réponse de Russalka le 24/08/2007 à 11h25

Valentine a dit…

Bonjour !
Je ne comprends pas ce qu'il se passe. depuis quelques jours je reçois de dizaines de mails émanant d'entrevoix nues qui sont tous des avis de commentaires. Mais les vais de publications d'articles, zéro. pourtant la newsletter, c'est à ça qu'elle sert,non ?
Je vérifie... je n'ai pas d'"avertissez-moi de nouveaux messages"...

Valentine a dit…

Zut. En plus je ne peux plus écrire car j'ai corrigé dix fautes dans le précédent commentaire et il en reste dix... :( Désolée.

Martine a dit…

Bonjour Viviane,

Il m'est arrivé la même chose qu'à valentine. 29 d'un coup, puis un autre lot, et ce, dans la même journée. Mais on dirait que ça se calme.

Je sais que tu es en train apprivoiser ce nouvel espace Viviane. Il est superbe.
Cela a l'air d'un compliqué. Je compatis

Bon courage
Martine

Viviane Lamarlère a dit…

Merci à toutes deux, je fais au mieux, en effet il fallait décocher l'envoi des comms aux abonnés, mais je n'ai pas réussi à trouver la liste... de mes abonnés !!!! Overblog avait du bon: facilité sur certains plans et surtout langue française... Je suis désolée de l'envoi de ces mails, je viens de les désactiver etvous tiendrai au courant des publications par mail perso puisque la NL ne semble pas fonctionner;