jeudi 10 janvier 2013

Cangrejo


 

Cangrejo, Cangrejo
Où vas tu, Amigo?

Je m'en vais, je m'en vais
    Dans mon Eau d'origine,
            Elle, mon eau de nuit
    Garde en ses fonds tranquilles
                    Les trésors de mon
coffre.

Cangrejo, Cangrejo
Qui est-il dans ton coffre?

    Les oeufs et les bourgeons
                Les ailes de papillons
                    Les coquilles foetales
                               L'écorce des forêts


Cangrejo, Cangrejo
Pourquoi vas tu oblique?

    Parce que je suis
                        Timide
Et aime à divaguer
Du futur au passé
    En faisant des détours
Je suis tango-tango....

Cangrejo, Cangrejo,
Je te sens si reveur!

Vois-tu le clair -obscur
Que peignent sur le sable
Mes pinces mélodiques?
Je vais ma fantaisie
Et me nourrit du lait
De l'imagina-Mer.

Cangrejo, Cangrejo,
Je sens que tu es tendre..

Ma carapace est dure
Mais cache de l'amour
Et l'instinct protecteur
De ce qui est à naitre.

Cangrejo, Cangrejo
Dis moi mon avenir
Je sais que tu le sais!

Comment sais-tu, comment....
    C'est une vieille histoire
                Et si tu veux savoir
            Un peu plus que ne sais

                        Il faudra que tu entres
                            Avec moi dans ce puits
                                Que tu aimes la vase
                                        Et les grottes cachées
                                            Celle de ta conscience
                                                    Est mon lieu préféré
                                                    Et mes dons de médium
                                                                Te diront tes Zéniths
                                                                    Les formes informelles
                                                                                        Comme celles
                                                                                                        Qu'abrite
                                                                                                            Mon coffre

Aucun commentaire: