mardi 15 janvier 2013

Ce Pablo pique




Ce Pablo pique..
ah, sophistique,
quand tu nous tiens…

Ce Pablo pis
qu'assauts tangos mélancoliques
bande au néant son archet rut…

Il, langoureusement, danse.
A Pablo le danseur qui pense
préfère la peau
de braséro
ticket tout chaud
des romantiques du bandjo.
Liveur est le danseur
de tangue haut
ébats grisants
et bas glissants       
Ce Pablo tord
Sadiques
Débats
aux torts
Mélancoliques,
Des corps bancals
A mine de plomb
Eux rient, les pauvres,
Décor  cassé tordu mâché
Plié comme un origami.

Ce pas beau plie lassos
En fait détresses bien nattées
Ah, ce Pablo…
Quel pique l’a mouché ?



 

Aucun commentaire: