jeudi 10 janvier 2013

Des plis l'enfer






Toile de Christophe Lécrivain


pg010.jpg


                 
                       Et même si le ciel
                                s'arrachait avec toi

            Viens

              
N'aie crainte de la peur qui flambe dans nos yeux

                    ni de ton coeur qui bat
                déjà
                au fond du mien

            Toi l'intrus radical
        offre-nous la blancheur de tes cheveux sans âge
            offre-nous tes révoltes
                    danseur enraciné aux limbes ton beau pied
                                un buste dénudé tétons bels et butés


            J'imagine déjà dans la liqueur bleutée qui coule de tes mains la vie bulles serrées déshabillant sa geste
          
 Roi des voutes des aubes
            à nos sources meurtries

            Viens déplier l'enfer


Aucun commentaire: