vendredi 11 janvier 2013

Froids



Toile de Claude Cordier


la-tourmente.JPG


Non pas le lent humide et ses voix d'eaux rusées

        cauchemar de la chair ni le vent comme un roc
    assenant son essence à l’échine courbée

Non pas l’ivre blizzard
     qui gerce les chemins sous les cris de l'harfang
et fait monter le sang  féroce en aiguillée

et vNon pas l’hésitation des bises sans royaume
    évanouies dans l’extase du tout premier soleil

Mais
un froid  précis sec
né à l'impératif

un froid de vif argent qu’on sait au bruit
dehors
des épines craquées en buissons infinis

le ciel
bleu à la bouche


la-tourmente.JPG


Aucun commentaire: