dimanche 20 janvier 2013

Le départ d'arc en ciel




arc-en-ciel-22.jpg

Entendez-vous les pas du géant Gouttelettes?

Les animaux le suivent, il pose la palette

De ses pieds dans la boue et déchire sans
haine
Le ventre des nuées.

La forêt est sereine

Car le gardien des Lacs emporte

Son trésor de pastels et de craies

Vers la petite porte

De l'horizon bleuté.


Il avait plu toute la nuit,

Le ciel moiré boudait encore,

Quelques gouttes effrontées

Venaient malicieuses crever

La paresse laquée des flaques endormies.


La Terre résonne

La Terre chantonne

Les splendeurs parfumées des lourdes pluies d'automne.


Mais la bouche des femmes

Reste
paralysée
Sur un silencieux cri.


L'arc en ciel est parti

Offensé.


Sur son dos en faucille

Un enfant du village hurle qu'on le ramène

Le géant est trop vieux, trop sourd, sa coupe est pleine

De couleurs en colère qui cherchent un asile

Contre tous ces voleurs qui violent son sommeil.


Je voudrais être oiseau, échapper à ces ondes

Que jouent les pas géants sur le tambour du monde




Je voudrais être oiseau et à coté de lui

Pour son dernier voyage

Survoler les pays

Mordre dans les nuages

Sur l'arc en ciel qui bouge


Je voudrais être oiseau

Posé sur l'infra-rouge...



Ecouter

Roméo etJuliette de Prokofiev


Aucun commentaire: