mercredi 9 janvier 2013

Le plein le vide



Domino.
La lumière s’est éteinte

Economiser s’économiser rester en apnée tromper la biologie
on ne sait jamais cet air dont on se prive
peut-être fera-t-il renaître ce qui fut
un cimetière voilà notre demeure
à tout jamais un cimetière
c’est tranquille pas d’antennes pas d’antienne pas danses hyènes
on n’est même plus pressé
c’est bien
difficile

Juste un filet de fumée
tout ce qu’il reste d'hi..
et rien
ne repoussera plus d’intérêt pour quoique ce soif
faim rien désert
au fond du frigidaire attention ceci est une marque
prise de là-bas
stèle

Domino
où sont passés les points
le monde était soit-disant infini
on ne savait trop sa forme
domino
côté lumière côté nuit
trésor sucré des points qu’on n’a pas su goûter

quelque chose
dépasse là-bas
quelques mètres d’avance sur nous
bientôt nous serons même privé de désert

Domino.
La nuit infinie sur la face d’un domino
tout ce qui reste de son jeu, une seule pièce
double blanc sur fond noir.



Aucun commentaire: