mercredi 9 janvier 2013

Ravins




canyon colorado avec un peu d'eau.jpg

Nous vous avalerons sans faim et sans scrupules,
nous vous avalerons
juste pour le plaisir
et nous nous gausserons
des ouches à bâtir
bernées au bord de l’eau par les frères Crapules

Vous n’aurez pas le temps d’alerter vos stratèges,
de faxer vos émois et de timbrer vos peurs,
 envoyez l’ascenseur
bons baisers de partout, c’est une autre Genèse

Nous vous la mijotons
cachés dans les nuits bouges

Nous sommes les ravins, on ne connaît de nous
que l’écho turbulent vers le bas des cailloux
nos strates de mémoire et leurs pauvres squelettes
ici un dinosaure à côté d’un Poète...

Parfois nous recrachons les noyaux de travers,
on découvre un bateau une Bible une pomme.
Pourquoi vous questionner sur l’avenir de l’homme
quand il est tout écrit aux feuillets de la terre ?

Nous vous avalerons pour sustenter nos plumes
exploserons les verbes et pour finir boirons
à vos titres posthumes
vos odes frelatés et mensongers plastrons

Nous sommes les ravins les Musées de la Terre
venez tater les muscles qui vous berceront
venez gouter la peau d'un oranger triton
attention à la marche on visite l'Enfer.



Allegro Barbaro de Bela Bartok














Aucun commentaire: