mardi 15 janvier 2013

Soie sauvage







Lavatere.jpg


                          
                     Là-bas le temps s'ennuie
                           échoué sur la peau de longues plaines blanches

                                        l'écorce d'un espace
                   qui attend son couteau


                                               Jusqu'à la soie sauvage       
                   dessiner un soleil sur l'ardoise de pluie
                              
              
                                     Un pas de lettre ici

                       un pas de mots par là
                                  on voudrait un été qui reste sans barreaux
                   que le verbe soit eau
                                       et le voyage étrange

                                        Est-ce un tambour qui bat au loin
                     ou la forme intermédiaire
                                  de toutes les histoires et toutes les rancoeurs?



Lavatere.jpg




             La Terre et l'eau de Jean-Féry Rebel,
                    contemporain de Bach et élève de Lully.







                Le Feu ... du même ...









Aucun commentaire: