mardi 29 janvier 2013

Toits






Dès l'aube
nous sentions le poids sans ombre
d'un jour à crainte du soir


Peut-être cet orage
était-il pur à quelqu'un?

Le ciel

métal en preuve sur les tuiles  

essayait la lumière


Fournaise du gris


4 commentaires:

Viviane Lamarlère a dit…


Tout à fait cela: l'éclat de platine des toits, quelques instants, dans les bons jours :(
Commentaire n°1 posté par Serge le 26/04/2008 à 09h54
Avant que d'aller faire un peu de jardinage profitant du beau temps aujourd'hui
je regarde les toits de la maison voisine qui avaient inspiré ces lignes il y a quelques jours
elles sont chair dorée
mais sans vie curieusement
comme si l'événement de la pluie avait mieux fait prendre conscience du métal solaire
que cette présence dissoute dans le bleu
translucide à force de luir
Réponse de Russalka le 26/04/2008 à 16h06
toujours le mot juste et beau !
Commentaire n°2 posté par martine, la pèlerine le 26/04/2008 à 14h33
Merci Martine, c'est adorable. Juste une petite pochade un matin de pluie un peu spécial( sourire)
Réponse de Russalka le 26/04/2008 à 16h17
Saisie d'instant comme photographié sur le vif, au déclic poétique. Les toits comme un miroir éblouissant et une trouée de lumière qui nous font entrevoir le beau à venir, le bel avenir.
Commentaire n°3 posté par Marianne le 26/04/2008 à 20h07
ce qui était fabuleux était de voir se construire ce miroir, ... miroitant justement.
Et une couleur unique, platine comme l'a dit Joubert, ou or blanc. beau présage en effet, depuis il fait beau. Enfin ce qui se dit beau en Gironde, c'est à dire ciel assez mouvementé (sourire)
merci Marianne;
Réponse de Russalka le 27/04/2008 à 09h53

Viviane Lamarlère a dit…


Magnifique profondeur de ciel, entre le soleil et le "poids sans ombre" de l'obscurité...
Commentaire n°4 posté par mireille le 26/04/2008 à 21h04
Je me sentais effectivement dans une autre dimension, insaisissable, miraculeuse... Bisous Mimi!
Réponse de Russalka le 27/04/2008 à 09h55
Que c'est beau, ces images que tu nous fais découvrir : "laisse une preuve en vernis sur les tuiles" ou "s'essaient à la lumière"... Quelle poète tu fais, j'en suis toujours éblouie.
Commentaire n°5 posté par Valentine le 26/04/2008 à 22h06
Tu es adorable, j'ai écrit cela presque d'un seul jet sur ma table de cuisine en prenant le petit déj et ensuite... gommé gommé, comme il se doit car trop de bavardage nuit à l'image. Bisous Valentine et mille merci.
Réponse de Russalka le 27/04/2008 à 09h56

Viviane Lamarlère a dit…


Très joli poème : comme une lueur (at a glance !)

C'est de l'impressionnisme du XXIème siècle.
Ne jamais perdre ces instants rares et précieux.
Commentaire n°6 posté par Merlin le zeteticien le 28/04/2008 à 12h22
C'est pourquoi je l'ai mis en mots mais les mots manquent à dire
cette nuance précieuse
que les yeux avaient vus
sans doute est-ce là la limite que tant de poètes sentent toujours atteinte?
Réponse de Russalka le 28/04/2008 à 15h10
Drôle de sensation je suis dans un avion, nous tournons autour de Paris, on ne peut pas atterrir, il y a un orage, je suis cet avion qui transperce l'air dans un bruit sourd, du hublot je devine les toits d'ardoise, ils brillent comme un miroir d'eau. Très beau ce que tu écris.
Commentaire n°7 posté par lutin le 29/04/2008 à 13h15
Merci Lutin, c'était une sensation si forte, elle est heureuse d'avoir trouvé écho si poétique et puissant dans les tiennes.Mais je ne suis pas étonnée (sourire)
Réponse de Russalka le 04/05/2008 à 09h56

Viviane Lamarlère a dit…



J'aime cette idée d'une fournaise du gris....le malheur nous consume tout autant que la passion
Commentaire n°10 posté par ulysse le 27/10/2012 à 14h34

oui, tu as bien raison, ce qui me consume en ce moment c'est la grisaille de la crise et l'inquiétude pour nos jeunes... Merci Ulysse et à ce soir le plaisir d'aller te lire ( je viens d'aller en fait sur Piquesel, pour un peu de soleil!)
Réponse de Russalka le 29/10/2012 à 09h03

Bonjour Viviane,

Chaque Aube comme chaque couchant es t toujours différent du précédent.

J'aime les images que te souffle ta Muse. Superbe!

Bon dmanche ( ici sous un vent infernal et glacial)

Martine
Commentaire n°11 posté par Martine le 28/10/2012 à 10h50

Merci Martine, il a fait froid aussi chez nous et je crains de devoir aujorud'hui aller arracher les derniers impatiens. Les saisons, c'est merveilleux, c'est la vie!
Réponse de Russalka le 29/10/2012 à 09h06