vendredi 8 février 2013

A la bonne page






Exactement je pense en fer

      m'acharne sans pitié sur tous les mots de bois
  et je sais que ma rage tient au refus des pierres
             de se déplier sous mes doigts.

Le vent alors se tait. Il désapprouve.

Serais-je trop pressée
de tenir dans ma main une terre qui me ressemble ?

Hier, j'ai ramassé mille cailloux blancs
       en ai bordé le talus
son sentier qui se creuse.


Ce travail lent et répétitif m'a apaisée quelques heures
.

Rien d'industriel dans ces formes blanches irrégulières

mais un témoignage de bête qui marque son territoire



Puis j'ai retourné la terre

            et découvert le grain.

Est-ce ainsi l'univers ?


Reposant tout entier dans son germe

qui se repose en lui?


Mon ignorance m'ouvre toujours à la bonne page...







9 commentaires:

Miche a dit…

Lol, oui.
Cette forme d'ignorance est d'une grande intelligence...
Comme tout cela est bien dit.

Valentine a dit…

C'est extraordinaire, cette puissance qui se dégage de ton texte, dans sa densité matérielle (fer, bois, pierre...) et animale (marquage du territoire). On y sent une obstination à vivre dont l'issue -la découverte du grain - n'étonne guère. La seule chose qui étonne, qui surprend même - mais il faut bien que le "naturel" revienne au galop ! -, c'est cette fin en pirouette sur la page d'un livre... Quand la nature devient culture !!

ulysse a dit…

Viviane veux tu que je t'aide à porter tes mille cailloux blancs ?

aimela a dit…

Tu es vraiment très patiente pour ramasser tous les cailloux blancs, ce n'est absolument pas mon cas ( lol)

Viviane Lamarlère a dit…

Miche, mille merci, chaque jour qui passe doit alors me voir devenir de plus en plus ingnorintelligente ;o))...

Viviane Lamarlère a dit…

Merci Valentine, quelle extraordinaire lectrice tu es...

Viviane Lamarlère a dit…

Ulysse, il m'en reste presque autant ( en mots, photos, musiques... et commentaires ) que je porte de l'ancien blog jusqu'ici, alors oui, tes bras puissants et tes mollets vigoureux seront VRAIMENT les bienvenus ( rires contents de te voir)

Viviane Lamarlère a dit…

Aimela, en fait il y a une taupe qui m'aide dans mon jardin( sourire d'espionne ;o)), bisous!

Viviane Lamarlère a dit…

Et puis je vois que tu as ouvert un blog ici, tu verras, c'est très facile d'utilisation, mais pour l'heure, je vais te lire sur l'ancien ;o))