mardi 5 février 2013

Au diapason...



Au diapason de la raison

j’ai eu tout faux depuis toujours
j’ai toujours chanté à rebours
la logique et ses oraisons

Au carnaval de la souffrance
j’ai tout gagné sans faire d’efforts
je ne fais que chercher un port
où attacher mes poérrances

Au magasin facilité
j’ai toujours tout perdu d’avance
depuis ma plus jeune enfance
j’aime à m’entraver les deux pieds
de rubans de perplexité


Mais au grand bal de l’amitié
je n’ai connu que l’exception
chaque rencontre fut passion
j’ai un grand goût du singulier
pluriel





 

Aucun commentaire: