dimanche 10 février 2013

Bouquets de mon jardin * 7 *





Décembre





En une saison où les couleurs s'absentent du jardin
les hellébores et les violettes font merveille


Les miennes m'auront permis tout le mois de décembre

de fleurir mon petit vase dans la cuisine
et d'espérer avec patience le retour de la belle saison

En voici quelques unes de celles qui encore ce début février
fleurissent à foison
Je craignais pour elles que la terre ne soit pas assez riche,
trop acide ou trop calcaire selon les lieux.

En fait il leur a fallu deux bonnes années pour s'implanter
ce sont des plantes susceptibles
une fois qu'elles se sont adaptées
il ne faut plus les bouger!


100 ans de fleurs garanties car la plante peut vivre ce temps-là...

Voici trois de mes 15 variétés


l'Hellébore Niger ou rose de Noël







Puis l'Hellébore orientale Black purple




Enfin la très rare hellébore de Sishuan


Frost on the hellebore
du groupe Ginny Snowe







6 commentaires:

Valentine a dit…

Jolies fleurs ! Et Ginny Snowe nous berce agréablement en ce dimanche sinistre comme tous les jours que nous connaissons depuis maintenant deux mois et demi...

Anonyme a dit…

Mille merci Valentine, j'ai adoré cette musique sitôt écoutée, et me suis dit, comme toi, que cela apporterait un peu de chaleur et de douceur en une journée de triste grisaille...

Merlin qui doute a dit…

Quand le Lièvre disait à la Tortue "Il vous faut purger avec quatre grains d'hellébore" il devait indiquer la direction de ton jardin.

Joli son de piano !

Viviane Lamarlère a dit…

Coucou!
Nous avons passé depuis ce matin la journée au jardin Michel et moi ( planter encore et encore, nettoyer, amender, installer des terrasses supplémentaires sur mon talus, faire des plans pour le futur jardin japonais etc, bref, que du bonheur! Je suis certaine que nous pourrions en effet désormais changer le nom de notre lieu de résidence ( allée de l'écureuil) contre celui de " Sentier des hellébores ", cela lui irait merveilleusement! Bisous et merci...

Merlin qui doute a dit…

Si j'étais pessimiste, j'aurais peur de comprendre : les écureuils roux ont mangé tant de graines d'hellébore qu'ils ont fini par disparaître, comme par chez moi, alors que j'adorais ces petites bêtes.
Chez mes petites filles chéries, il y a encore beaucoup d'écureuils, mais des gris... Et les roux me manquent, comme elles me manquent elles aussi chaque jour.
Je sais, après le chemin des herbes folles, vous avez créé le "sentier des hellébores", mais quand la rose de Noël se pointe, c'est signe d'une nouvelle année prospère. Mais l'étymologie du mot hellébore est morbide alors que la fleur et ses feuilles sont magnifiques à l'époque où elles poussent.

Viviane Lamarlère a dit…

Sois rassuré, il y a encore chez nous un couple d'écureuils roux qui bondit en été d'arbre en arbre et court sur l'herbe à la barbe de nos chats, décidément titularisés dans leur zénitude de nantis de la gamelle ;o)) Oui, l'hellébore est une plante qui 1) se plait ou ne se plait pas
2) déteste qu'on la dérange quand elle a daigné fleurir, parfois au bout de deux ans d'installation
3) Est très dangereuse pour qui la goûte...
Mais en contrepartie fait des bébés à foison ( trois jeunes plants venus d'on ne sait où fleurissent cette année chez nous, aux couleurs délicates et mélangée...°

J'adore les écureuils et pour rien au monde ne les chasserais alors que les Garenne, hum! Bisous ;o))