vendredi 15 février 2013

Bulles




J'ai trouvé un monde parallèle
Une planète à portée de souffle
Une planète précieuse et parfaite quoique déformable

très fragile
Bulle
Je l'ai trouvée par hasard en feuilletant mon savon de Marseille
J'ai pris le premier montgolfière en partance
Et
Volez donzelle
J'en suis revenue par le même moyen aérostat
sans avoir causé de dégâts
ce qui tient du miracle
étant donné ma manière souvent maladroite de poser les pieds sur le
plat
Cette surface sphérique eût pu en souffrir

mais non,
l'extrême élasticité de la surface de Bulle
sa réponse bienveillante aux tensions actives des touristes en fait la
plus charmante planète qui soit.
Votre montgolfière se posera sur une dépression en cours de traitement.
Pour sortir de ce creux, vous devrez ramper sans toutefois vous
accrocher de vos ongles à la surface qui pourrait être endommagée.
Vous serez accueillis au non sommet de cette orbe par des êtres

transparents et irisés dont le moindre mouvement est métamorphose de
leur substance.
Ce sera un régal pour les yeux de voir les irisations de leurs membranes
les accolades subites
les naissances par mitose impudique
Les hôtels sont gratuits et totalement dénués de mobilier

sortes d'igloos transparents qui s'ouvrent sur simple pression du corps
contre leur paroi
une fois à l'intérieur personne ne vous verra
les irisations de surface constituant un écran total à l'intime
Vous découvrirez

allongé sur ce matelas souple qui épouse à merveille votre corps et ses fatigues exquises
des coupoles dignes des plus grands peintres et des magies de l'orient réunies
surtout une recherche de la courbure idéale
sans doute le nombre d'or de ce monde là.
Il pourra arriver que votre hôtel crève au-dessus de votre tête, vous
rappelant que toute chose de résistance apparente est éphémère.
cela vaut pour la fragilité de la membrane de Bulle
comme pour la fragilité de la membrane de Terre
comme pour la fragilité de votre propre membrane
N'hésitez pas à vous en chercher un autre de la même facture et à
souffler un peu sur sa paroi pour en agrandir l'espace si celui-ci
est bondé .
Les habitants vous offriront à déguster des bulles de différentes

origines : savon de marseille aromatisé à l'anis, l'olive, la lavande,
le chèvrefeuille (que je vous recommande très vivement) ou simplement
au naturel.
N'en mangez que modérément, la nourriture est fine mais assez peu
digeste  à la longue.
La monnaie de ce pays est le sucre semoule, pensez à en emporter au

moins deux kilos dans vos bagages.
La langue locale est la bulle, sorte de virgule plate et blanche sur

laquelle s'inscrivent des signes. Point n'est besoin de vous munir d'un
dictionnaire, les phrases resteront suspendues par leur appendice
initial aux lèvres - si j'ose dire - de votre interlocuteur
suffisamment longtemps pour que vous puissiez les déchiffrer et même y
revenir
jusqu'à ce que vous ayez compris
la courtoisie des Bulles est sans commune mesure avec celle des
terriens.
L'une des principales attractions est le match d'interférence. Chaque

équipe dispose d'un grand seau contenant un mélange d'eau de savon et
de sucre (d'où l'importance de prévoir votre change) et devra fabriquer
les bulles les plus grosses et les plus irisées jusqu'à emplir le stade
et recouvrir les spectateurs de cette fine pellicule aux chansons
kaléidoscopiques qui glissent sur la peau en caresses d'une douceur...

Vous aurez du mal à vous arracher à cet attachant pays.

Sans doute en utilisant chez vous les détergents ordinaires
aux bulles minuscules et si instables
vous direz vous alors que
même dans notre réel
il est
des mondes parallèles


1 commentaire:

Anonyme a dit…


Bulles Bulle dans son ventre Tu m’as protégée A l’heure de ma naissance A la rencontre de l’aimé Bulle d’amour L’oiseau s’est envolé Bulles de savon Je me pare de mille beautés L’effervescence des sens Bulles de champagne A la lumière des chandelles Les yeux pétillent Bulles d’air Deux corps amoureux Deux cœurs essoufflés Au calme clair de lune Explosion de bulles Ma flamme s’anime Au déchaînement de nos nuits Corps en fusion Enlacement de bulles Contre l’oreille Bulles de mots tendres Crépitent en leur creux Notes musicales Bulles, do, mi, sol, la Rythment notre passion Au clair du matin Bulles de savon Effacent notre union Et la continuité de la vie Dans mon ventre Une bulle Collier de bulles Ainsi va le monde Une nais, l’autre meurt Eclatement d’une bulle Des ronds dans l’eau La fin du voyage Eclosion d’une bulle Une vie prend son envol Un rossignol clame sa naissance Lutin – 04/05/2005
Commentaire n°3 posté par lutin le 27/07/2007 à 10h36
Quel délicat poème en forme de collier
j'adore quand en guise de commentaire on m'offre ainsi un poème
c'est cela qui est merveilleux dans l'écriture sur la toile
cette possibilité de faire se rencontrer des voix
mille merci Lutin!
Réponse de Russalka le 27/07/2007 à 17h08

Magnifique ! C'est autant de la poésie que de la fiction...
Commentaire n°4 posté par Valentine le 17/08/2011 à 21h04



C'est un vieux vieux texte d'atelier que je ressors de temps à autre pour me remémorer une période facile ou je n'avais d'autre souci que de laisser parler l'imagination ;o)
Bisous!
Réponse de Russalka le 17/08/2011 à 22h43