mardi 5 février 2013

Caïman d'or



Prenez garde, badauds à l’attente immobile
du caïman doré
car dans l’eau de ses yeux se versent vos reflets
aiguisant muettement ses appétits fossiles .

Si votre cœur s’absente dans la puanteur

sous l’estrade où les futs se lèvent en armée
ébène, bois caca, palissandre
ayez peur pour vos tendres mollets

Une distraction veille..


Et si vous capturez entre vos doigts surpris

le désir ruisselant de craquantes rivières
améthystes, béryls, écoutez bien les cris
des pierres arrachés à la géode-mère.

Plongez plutôt, plongez vos yeux honteux et lourds

dans  le lino usé explosé de vestiges.
le temps de son cutter entaille les vertiges
et notre peau sera
comme ce sol un jour irréparable
triste.

Vous croiserez peut-être la loupe d’un regard


Prenez le temps alors d’effleurer la sculpture

tournée comme une énigme par les nègres marrons.
Suivez leur évasion le long du bois qui mime
les lointains chants d’Afrique
et pour le même prix dégustez la luxure
virile et bedonnante des rats libidineux
venus chercher ici
la grande braderie
des enfants aux yeux purs
et au ventre trop creux.

Inconnu à babord . Un danger à tribord

Sous l’œil sévère et droit du grand caïman, dort.



1 commentaire:

Anonyme a dit…

eureusement que je n'aime pas aller dans la mer. Heureusement que j'aime rester dans ma maison l'été. clem
Commentaire n°1 posté par clem le 21/06/2007 à 21h35
En fait, ce caïman était un superbe caîman empaillé (taxinomisé?) qui siégeait à l'entrée du musée de Cayenne. On était tout de suite mis dans l'ambiance et derrière ce lieu somptueux, se trouvaient les quais de la rivière Cayenne où des touristes Européens ou locaux venaient s'offrir de jeunes prostitués enfants.
Réponse de Russalka le 22/06/2007 à 09h08
Atmosphère inquiétante des lieux...
Un prédateur veille...tapi
à l'affût d'une proie
qui viendra exciter voire assouvir son appétit...
texte qui décrit bien l'envers du décor de ces lieux dits paradisiaques ...
un visage moins bien attrayant...
Commentaire n°2 posté par Corinne le 02/10/2009 à 16h12
oui, Corinne, des lieux qui encore aujourd'hui sont plaques tournantes de la prostitution enfantine.
Des gosses garçons ou filles de dix ans mis sur le trottoir dans un département qui est la France...
Merci!
Réponse de Russalka le 03/10/2009 à 11h10