mardi 19 février 2013

Nocturnes



Un grand troupeau a traversé la nuit
si bas sur notre toit que c'en était brutal

Les grues ont trahi l'été
ses oueds somptueux mourant où le soleil devient d'une autre pierre.

Elles ont tourné longtemps en soulevant les nuées
au loin se devinaient des averses d'éclairs.

Pourquoi ne posaient-elles un souvenir de tuiles bleues
ou même le désert
ses triomphes d'agneaux dont le sang épargné
ne saura pas les dents du sable ?

Elles ont tourné longtemps avant de s'échapper
notre terre est trop sèche
les fossés ont renversé leur eau

Puis le chant de la chouette
parfum de cîmes brunes
modeste
un récit sans voyage et qui me tient
pourtant


La grue, une belle page
avec illustration sonore de JC Roché



La Chouette
avec illustration sonore du même ornithologue passionné



Aucun commentaire: