lundi 4 février 2013

Rosace





Rosace-Bordeaux.jpg







Quand nos enfants étaient petits
nous allions chaque semaine au Musée de Bordeaux
les pointes de flèches les crânes
les reproductions de peintures rupestres
mais aussi les vases romains ou les maquettes de bateaux les émerveillaient comme le ferait un livre de contes
ce qui nous plaisait le plus était tout ce qui restait de l'église du Carmel
détruite pendant la révolution
une rosace
radieuse et à peine usée
exposée en contrebas d’un escalier aux marches rapées sur un fond de velours bleu nuit
éclairée merveilleusement
elle était là comme un débarcadère
une grande ancre blanche
où s’enchâssaient nos yeux

Nous n’avions plus de mots
et pas une prière
à offrir
à la

Pierre
naissance du monde
arabesque dessin déchirure invisible
Pierre
roue entêtement géométrique
caresse des hommes aux hommes qui ne savent plus rien des hommes
tension cursive et muette


Pierre
floraison sublime
j'attends l’heure magnifique
où nos êtres couleront dans tes évidemments

Pierre
Tu ne dis pas
Tu es

Prélude de la suite n° 1 de Bach



Aucun commentaire: