mercredi 13 mars 2013

Cest taches sur le tablier






Ces taches sur le tablier
me sont tendrement douloureuses
et jepudiquementcaresse leur souci dans la toile posé        auréoles de rouille et d’avrilla graisse en lune pleine
épave jaune et grise
Ces taches sur le sablier    géographie emplie de doutedans la forêt les feuilles ont froissé les grands arbreset l'ombre tatonnant a dénoncé ma fuitemais je sais désormais l'autre lumièredu vite   il n'y a que silence où résonnait ta voix
Ces taches sur le tablier     une sorte de monstre une odeur métalliquece geste là ne m’appartenait pas je dorsregard tendu comme une crampe     sur dix traînées de hâte aux ongles étrangers
            Ces taches sur le tablier me sont tendrement douloureusespersillade rougie que le temps brunira     ton cri en éventailton regard libéré assis dans la poubelle    l’air froid qui se recourbe pour ne pas voir çaauréoles de toi et d’avril
    l’agresse en pleine lune
épave morte et grise




2 commentaires:

flipperine a dit…

pour tous ces écrits bravo
il faut vivre le tps présent, se permettre de rêver et prendre le tps d'admirer

Martine Maillard a dit…

N'y a-t-il pas un problème de passages à la ligne ?
Bises !