dimanche 17 mars 2013

La vie les vieux habits

 
la-vie-les-.habits1.jpg

La vie les vieux habits
solitude une averse un orage marche à l'ombre
avant de trouver mesure
le corps
espace étroit
 
Un accroc par-ci une déchirure par-là
tout se remplace si vite
un jour on sait traduire ce qui traine dans les poches
ces quelques verbes


Soin
la bonne taille

Ouverture sur la peau
les tissus ont souffert de temps de malentendus

C'est comment l'intérieur?

Pour se perdre !

Puis la paresse
ou l'heureon aime le coton et les toiles sans apprêt
moins envie de convaincre c'est si beau de sentir
le vent qui s'engouffre dans une chemise écartelée comme une voile

La vie les vieux habits cela s'use lentement
et devient transparentmais si doux au toucher


2 commentaires:

flipperine a dit…

on arrive pas tjs à pleurer les larmes de veulent pas couler et cela fait mal et le tps passe avant on raccomodait les vêtements maintenant ils prennent le chemin de la poubelle

Valentine a dit…

Cette comparaison entre les évènements et les vêtements... c'est encore plein de fantaisie et cela te ressemble, toi si proche des choses, si à l'écoute de la moindre sensation.