dimanche 17 mars 2013

Le temps qui passe

 




temps-qui-passe.jpg


Quelque chose vient de me frapper
douloureux et doux comme un nuage
que découpe
le tout dernier soleil fragile déjà noyé

il suffit d'un rien pour...
Ce matin je me suis attendue d'une pièce à l'autre.
Un rien m'a fait sentir à quel point le vieillir n’est pas question de temps mais d’espace franchi
sable

Le jardin Féerique de Maurice RAVEL



1 commentaire:

Valentine a dit…

Franchi
sable ?
Oui, l'espace franchi qui se désintègre soudain....
Mais je suis en admiration devant ce photo montage !! Superbe.