vendredi 8 mars 2013

Stonehenge

 



stonehenge.jpg

On ne sait quelle plage on ne sait quelles eaux

un muet commencement vient lécher leur revanche
le vent ne tremble pas dans les questions trouées
sa
voix glisse
apaisée

Ils sont bleus ils sont noirs
    de patience forcie à compter les étoiles

           
             Les grands bateaux du Nord retombés
                    en poussière
                              


 Pour eux rien n’a changé
    
leur désir est debout
immobile
emmuré
        comme s'il ne voulait pas
 marcher son pas de pierre


   
De la mer entends tu ?


Le monde s’est échoué au pied de la falaise

    ses œufs de barbarie
écalés
dans les vagues
le ventre des nuages est barbouillé de feu


  
        Quelque chose  vient


             
     De la mer
                    entends-tu ?


                 
                     La brume est olifant



Lux Aeterna de Ligeti







4 commentaires:

Valentine a dit…

Superbe, avec ces effets de couleurs !

flipperine a dit…

très joli

aimela a dit…

Un peu de souci avec le vert ( rires) mais sinon, c'est très joli

Viviane Lamarlère a dit…

Mille merci Aimela, je suis sincèrement désolée de n'être pas plus présente sur internet mais j'accompagne ma vieille maman qui a bien des soucis et cela me prend mes jours et parfois mes nuits...