dimanche 3 mars 2013

Voyage au bout de mon jardin * 17 *





narcisse-Thallia.jpg

Les mois se suivent et ne se ressemblent décidément pas... Mais qui se plaindra parmi les amoureux du jardinage de cette eau miraculeuse qui tombe quasi sans discontinuer depuis le premier avril? Pas moi en tous cas car la terre avait soif et encore... il faudrait des mois sans doute de ce régime là pour regarnir les nappes phréatiques.

Pour l'instant, et depuis des semaines le jardin s'illumine de fleurs simples mais belles. Ci-dessous, les narcisses Thallia ont succédé aux jonquilles plus précoces:


narcisse-Thallia.jpg

Le

Les bergénias se cachent comme ils peuvent derrière les feuilles toutes jeunes encore des hémérocalles mais la beauté de leur hampe aux fleurs si délicatement odorantes n'échappera à personne, surtout quand le soleil ose se mettre de la partie:



bergenia.jpg


Même le délicat Erythronium pagoda se fait plus pimpant que l'an dernier. On m'avait assuré que je ne les reverrais sans doute pas l'année suivante. Il est là avec tous ses copains ( une vingtaine de bulbes) qui ont fabriqué des feuilles durant la saison. Celles ci sont moins marbrées que je ne l'espérais mais dans le fond, ce n'est pas plus mal, en tous cas plus simple d'allure et adapté à mon jardin sans prétentions:



Lys-des-bois.jpg


La rocaille de mi ombre consacre la Céraiste, les lamiers, les anémones du Japon comme mes meilleurs alliés pour ce talus qui ne reçoit que deux ou trois heures de soleil indirect par jour, orienté au Nord qu'il est. La céraiste contre toute attente y fleurit merveilleusement et j'espère que les pavots me donneront autant de satisfaction cette année ci encore!


rocaille-de-mi-ombre.jpg

Sous le chataigner et le chêne, les violettes Sororia se sont re-semées d'abondance et leurs jolies nuances bleues ou grisées répondent aux harmonies des tulipes botaniques. Le cliché permet de constater la nature du sol: sableux et sableux et sableux!!!



tulipes-et-violettes-sororia.jpg


Non loin une azalée du Japon se met doucement et un peu tardivement sans doute en fleurs, ses voisines s'y préparent ainsi que quelques rhododendrons:



azalee-du-Japon.jpg



Mais mon bonheur de chaque jour sont ces merveilleuses tulipes botaniques, de la variété Lilac Wonder, achetées chez Laurent Lieser dont je vous ai déjà parlé, et qui fleurissent sans discontinuer depuis un mois. Quelle délicatesse de couleur, quelle solidité, et quelle lumière apportée à ces coins d'ombre où elles se plaisent:



Tulipe-botanique-Lilac-wonder.jpg





Maurice Ravel, l'Enfant et les sortilèges:
Toi le coeur de la rose, toi le parfum du lys blanc...







Tulipe-botanique-Lilac-wonder.jpg



1 commentaire:

flipperine a dit…

des couleurs très variées