mardi 23 avril 2013

A contretemps des sources




sud gironde

           Le bleu s'habille en vert
                     
                 Et j'être
            lentement
                      sous le revers des branches

                                          Tout ce qui me mâchait est encore tout proche
                       et se recroqueville dans un ballet d'ombre

            Je dois  garder cela vivant en ma mémoire:

                                    L'instant résiste
                                           mais il n'est que l'instant


                                              Des voeux sortent de terre

     Fasse que le temps ne leur tranche la gorge





sud gironde

Paysages de notre Gascogne






5 commentaires:

Valentine a dit…

Beau, ce ballet d'ombres... Et vilain, ce temps qui menace !
Un poème étrange avec ses formules hardies. Ton style le plus pur !
Bises.

renaud a dit…

Bonsoir Viviane.
J'apprécie beaucoup la nouvelle présentation de ton blog.
Les couleurs de tes textes se détachent très agréablement du fond noir.C'est élégant, visuellement
reposant et contrasté.C'est bien.
Ta Gascogne parait jolie et apaisante.J'aime ces paysages vallonnés,tout en rondeurs.Ils rassurent.
Ton texte est fort.Il traduit une souffrance et un besoin.Il me plait.
En toute amitié.Renaud.

lutine a dit…

Une bien belle façon de dire au froid de ne pas venir blesser la terre qui enfin s'éveille sous de tendres couleurs, tendres mais fragiles.

aimela a dit…

Jolie formule que le bleu s'habillant en vert mais je préfère que ce bleu reste bleu , tu sais à quel point j'ai du mal avec le vert ( rires)

Miche a dit…

Ce qui sort de la terre, y retournera...
Mais comme il est beau ce moment où le vivant perce la croûte et s'élève touché par un rayon vert...
C'est une caresse, tes mots.