dimanche 8 septembre 2013

Le concerto en la majeur BWV 1055 pour hautbois d'amour, cordes et continuo de Jean Sébastien Bach






Le concerto en la majeur BWV 1055
pour hautbois d'amour, cordes et continuo
de Jean Sébastien Bach





Tant de beauté, tant de talent et d'humilité devant l'oeuvre à servir consolent ...







2 commentaires:

Merlin qui doute a dit…

Oui, c'est quand même plus agréable que Bachar le Chimique ou Barrack Hussein le Vengeur aux côtés de Gouda 1er...

Valentine a dit…

Consolent de quoi, alors que tu as toi-même tant de talent et d'humilité devant la beauté que tu sers magnifiquement ! Oui, t'aident peut-être à supporter certaines choses...
Et cette oeuvre est une splendeur en effet.