vendredi 17 janvier 2014

De pétales et de boue











                         Déjà le soir et nous rêvons encore

                                            nos deux coeurs joints

                  murmurant d'autres terres


                               Vois tu ces plates pierres?

                       De quel poids fut leur ciel

                               au-dessus des rondeurs
                      et de quel arbitraire?


                                            Non
               Ce ne serait.

                          
                                  Nous aimions trop ce qui taraude

                     la folie du hasard et des herbes mauvaises
                    les fleurs penchées pour rien dans la première averse
                           

A ce lieu

sublime et hors du temps
comme une inspiration ni vivante
ni morte
il manquait un parfum de pétales
               et de boue                             



   Jardin musée Adachi au Japon







                                                         

5 commentaires:

Martine a dit…

Bonsoir Vivviane,

Quel jardin extraordinaire. De véritables sculptures que ces arbres.
Tes mots, comme toujours, sont un enchantement
merci Viviane
Douce soirée à toi
Martine

Miche a dit…

Ah oui, les parfums font les jardins !
Belle soirée à toi Viviane

Valentine a dit…

Tu parles si bien des jardins...
Bonne semaine, Viviane !

Anonyme a dit…

Tu as toujours eu un faible pour les jardins. Et comme toujours tes partages sont un vrai régal !
Bonne fin de semaine.
Marlou

Babou* a dit…

Que ce jardin est beau... et respire la sérénité mais il manque un grain de folie. Et tes mots comme toujours font dérouler le pas de ton lecteur dans le chemin enchanteur de la véritable essence celle de la vie... il manquait le parfum des pétales et de la boue.